Un dossier refondu et réillustré, tout ce que vous souhaitez savoir sur le peuple Saïyen ... [ Lire la suite ]
Forums l'Union Sacrée



Dragon Ball Z Budokaï Tenckaichi 2

Introduction

La fin de l' année dernière a vu débarquer le renouveau de Dragon Ball en matière de jeu vidéo. Après la série Budokai, aux épisodes d' une qualité certes inégale mais pour tous respectable, est arrivée Dragon Ball Z Budokai Tenkaichi dotée d' un gameplay novateur, et permettant des combats dont le déroulement se voit toujours plus proche du dessin animé. La recette d' un succès mérité. Et comme les succès remplissent bien les fouilles de tout le monde, il fallait s' y attendre, voici Dragon Ball Z Budokai Tenkaichi 2, sans pitié pour nos poches qui seront bien les seules à rester vides...

L' aire de combat du championnat des arts martiaux

Tenkaichi 2 est ce que l' on pourrait appeler la suite logique de Tenkachi 1. Comme vous vous en doutez, le fond du jeu en lui-même n' est pas chamboulé. Le gameplay conserve ses qualités primaires, à savoir la caméra de dos pour une plus grande implication du joueur dans le combat, les déplacements d' une rapidité renversante, les attaques du style L2 + triangle, les combats de kikoha, tout en peaufinant, en perfectionnant chacun de ces aspects. Les modes de jeu diffèrent peu du Tenkaichi original. On retrouve le mode scénario, très bien exploité et mis en scène dans cet épisode, qui nous fera découvrir, ou redécouvrir devrai-je dire, toute l' histoire de Dragon Ball à Dragon Ball GT en passant par les différents films et OAV. Ensuite nous avons le mode combat ultime, qui n' est plus une suite de 100 combats mais une succession de combats à thèmes, et un mode championnat tout ce qu' il y a de plus classique. Le mode Evolution Z est également toujours présent et vous permettra d' attribuer diverses compétences à vos persos favoris avec des aterfacts. Vous pourrez aussi vous mettre à la recherche des boules de cristal disséminées dans les différentes aires de jeu afin d' invoquer Shenron. Même si au final chaque mode ne mets en scène que des combats et que la redondance peut se faire sentir après plusieurs heures ( très nombreuses tout de même ) de jeu, le titre est donc complet au possible.

Petit scarabée

La principale nouveauté concerne le mode scénario, disposant dorénavant d' une map du monde de Dragon Ball, sur laquelle on peut se déplacer à sa guise avec le personnage que l' on contrôle en fonction du combat que l' on s' apprête à mener. Différents points sont visibles sur la carte du monde en bas à droite de l' écran, les jaunes sont des "bonus", des lieux qui recèlent soient un aterfact, soit un ennemi à combattre en guise de hors d' oeuvre, soit un ami qui peut venir vous prêter main forte pour la suite, soit enfin vous tomberez devant la résidence de "Mamie volante" qui vous propose des aterfacts contre vos précieux zénis. Après ces différentes escales tout à fait facultatives, direction le point rouge, pour cette fois combattre sérieusement et voir avancer le scénario, qui reste malheuresement toujours aussi mal exploité, entre les cinématiques qui paraissent vides de sens et les explications poussives de la part d' un narrateur aussi inspiré que le scénariste d' un film de série Z. D' un autre coté quel joueur de Tenkaichi ne connait pas l' histoire de Dragon Ball? Cela ne nuit donc pas au jeu en lui-même, mais c' est agacant de voir un mode aussi bien travaillé dans la forme qui semble vide de toute substance entre les combats. Ensuite évidemment, cet épisode ne déroge pas à la règle du " toujours plus de persos " et le nombre totale tourne autour des 130. Les nouveaux venus tels que Slug ou C-13 sont plutôt symphatiques, même si l' on regrette encore certains comme le Docteur Willow ou Piccolo Dai-Maoh, toujours aux abonnés absents. De nouveaux décors font aussi leur apparition, toujours aussi bien modélisés et plaisants à jouer.

Transformation, toahhhh !!

Côté gameplay, le titre offre pas mal de petites améliorations qui feront le bonheur de ceux qui avaient plier dans tous les sens le premier volet. Première chose à signaler, il vous est désormais possible de transformer les persos qui en ont la capacité en plein combat par une simple pression sur R3, ce qui dynamise considérablement les joutes et permet parfois de retourner la situation à son avantage en cas de pépin. Il est également possible de combattre en équipe, et de changer à tout moment de perso. Evidemment si vous avez dans votre groupe Sangoku et Végéta ou Goten et Trunks, vous pourrez les faire fusionner. Très classe. En ce qui concerne le combat pur, de nouveaux combos vraiment bien faits viennent renforcer la palette d' action, désormais bien plus étoffée qu' auparavant. Les enchainements sont plus fluide, la vitesse de jeu accrue, les téléportations plus fréquentes, bref tout à été dynamisé afin de donner un aspect visuel toujours plus proche de l' anime. Les attaques spéciales sont pour la plupart très fidèles à la série, et il est juste dommage que certaines aient été tirées de nulle part, et ne soient pas du meilleur effet, surtout quand elles sont appliquées à plusieurs persos. S' il est regrettable qu' il n' y ai pas plus de technique spéciales par persos, il faut bien reconnaitre que les nouvelles possibilités apportent beaucoup de dynamisme, et une appréciable touche de technique dans un jeu un tantinet bourrin jusque là.

Les effets fusent, nos yeux s' usent

Attaquons nous pour terminer à la partie technique de ce Tenkaichi 2. Le cel-shading est toujours de la partie et fait plaisir à nos mirettes, avec des couleurs toujours aussi chatoyantes, des modélisations parfaites et une fluidité à toute épreuve. Les persos finissent le combat les vêtements en lambeaux et la peau rouge sang, les effets spéciaux fusent de toutes parts et les bruitages tirés directement de l' anime finissent de nous mettre la claque sur l' immersion. Les décors sont toujours aussi vastes avec une profondeur de champ à toute épreuve, et c' est un véritable plaisir que d' y évoluer. Au niveau du son, nous n' avons une fois de plus pas droit aux musiques de l' anime, reste des morceaux de bonne facture mais certainement pas inoubliables. Les doublages en revanche sont très convainquant puisque nous avons droit aux voix japonaises; nous seront tous d' accord pour dire que Dragon Ball en anglais, non ça ne le fait pas. Niveau durée de vie enfin, force est de constater qu' entre le mode scénario agréablement complet, les modes championnat et combat ultime qui occuperont vos soirées de galère encore longtemps aprés avoir fait acquisition du jeu, et le mode deux joueurs en écran splitté qui s' avère sympathique, vous en aurez pour votre argent. Vous pouvez donc vider vos poches sans vous sentir trahis, Dieu merci...

7/10

Tenkaichi 2 est le digne succésseur de son ainé. Complet à souhait, long et prenant, il dévoile toutes les richesses de son gameplay après plusieurs heures de jeu, et se laisse alors savourer sans fin. Esthétiquement toujours aussi réussi et proche de l' anime, le jeu ne souffre d' aucun défaut réel, même si certains points restent perfectibles, comme les musiques ou le nombre d' attaques spéciales par perso, que l' on peut trouver, à juste valeur, un peu limite. Mais nous tenons là sans contestation possible le meilleur titre Dragon Ball du moment, qu' aucun fan qui se respecte ne devrait laisser passer.

(cliquez pour agrandir)

Caractéristiques
Nom : Dragon Ball Z Budokai Tenkaichi 2
Nom Original : Dragon Ball Z Budokai Tenkaichi 2
Supports : Playstation 2 et Wii
Multijoueur : oui
Tous publics
Editeur : Bandaï
Développeur : Spike
Type : combat
Date de sortie : 27 octobre 2006

Notes
Graphisme : 3/5
Maniabilité : 3/5
Durée de vie : 4/5
Bande son : 3/5

Liens annexes
¤ Accéder à la galerie d'images Tenkaichi 2

remonter