Un dossier refondu et réillustré, tout ce que vous souhaitez savoir sur le peuple Saïyen ... [ Lire la suite ]
Forums l'Union Sacrée



M.Ä.R

L'histoire

Ginta Toramizu est un collégien rêveur, plutôt solitaire. Il passe son temps à rêver d’un monde magique sorti des contes de fées. Il vit seul avec sa mère, qui est justement écrivain de contes pour enfants, depuis que son père à mystérieusement disparu six ans auparavant. Lorsqu’il raconte ses rêves à ses camarades il ne récolte que des moqueries, ceux-ci le trouvant trop vieux pour croire encore à ce genre de contes. Seul une fille reste compréhensible vis à vis de Ginta : son amie Koyuki.

Un jour une forme étrange apparaît devant Ginta et lui propose de l’accompagner dans un autre monde, notre héros acceptera sans hésitation.

C’est ainsi que Ginta se retrouve dans le monde magique de MÄR heaven, identique à celui de ses rêves, où il est doté d’une force impressionnante. Durant son aventure dans ce monde Ginta se munira d’une ärm parlante nommé Baboo, ces ärm sont des objets magiques qui permettent aux habitants de MÄR heaven de se battre. Grâce à cette Ärm puissante et rare, puisque parlante, Ginta va aider ses nouveaux amis à sauver le monde de MÄR Heaven de l’échiquier, une armée dirigée par le terrifiant Fantôme.

Cette guerre se déroule à la façon de combat entre manieur d’Ärm.

Auteur et parutions

Nobuyuki Anzaï est un mangaka de renommé au Japon puisqu’il est déjà connu pour le succès de deux de ses séries : R-Princess (Rocket Princess), et Flame of Recca. Deux shonen qui ont rencontré un succès au Japon. Fort de ses succès Nobuyuki Anzaï entame une nouvelle série il crée M.Ä.R qui sera d’abord publié dans Shonen Magazine. Flame of recca a été édité en France mais n’a pas rencontré le même succès qu’au Japon. En revanche MÄR lui à rencontré un assez franc succès, la parution est actuellement terminé, la série est complète en 15 tomes. Face au succès de MÄR en France Kana a même décidé de publier MÄR Oméga écrit non pas par Anzaï mais par son ancien assistant : Koichiro Hoshino dont le style est très proche de celui d’Anzaï.

Avis du rédacteur

Une série divertissante bien que redondante. Elle laisse une impression de déjà vu puisqu’elle ressemble beaucoup à ce que l’on a déjà vu dans Yu-Gi-Oh. En effet on y retrouve le même concept du héros isolé et faible mais qui deviendra pourtant un héros capable de sauver le monde (celui-là ou un autre). Un peu trop ressemblant au Pokémon et à Yu-Gi-Oh ce shonen est recommander au fan de ce genre ou au plus jeunes.
remonter