Un dossier refondu et réillustré, tout ce que vous souhaitez savoir sur le peuple Saïyen ... [ Lire la suite ]
Forums l'Union Sacrée



Dragon Ball Z en DVD

OUTRAGE A FAN

Alors la première question qui se pose à nous est : quoi de neuf par rapport aux sorties Dragon Ball? Eh bah rien. Toujours six épisodes pour une quinzaine d' euros, ce qui est toujours correct même si on rappel que la série compte 291 épisodes... Niveau bonus, pourquoi changer? Des quizzs, des fiches personnages, lieux, objets, j'en passe et des meilleurs, toujours la même dame bien sympathique mais qui sert pas à grand-chose, bref aucune évolution de ce côté là. Regretable. Autre problème maintenant. Alors que les jaquettes Dragon Ball étaient plutôt convenables, celles de Dragon Ball Z sont justes immondes. Quand je dis immonde, c 'est à tous les niveaux : couleur, composition et dessin! Avis aux artistes en herbe, AB engage des enfants de dix ans pour dessiner ses maquettes de dvds! Vous pouvez admirer la jaquette du volume 13 ci-contre... Inutile de dire qu' à ce niveau là c'est juste honteux. On se demande si AB a encore pour lui la licence Dragon Ball. Quoi de plus facile que de mettre en image ne serait-ce qu'un screenshot de la série? Voilà. Les dvds à l'unité Dragon Ball Z, c'est ça. Jusqu'au volume 23...

OH, MAIS QUE SE PASSE T-IL??

Là, ça devient difficile de suivre. Grosse surprise, à partir du volume 24 on a droit à de belles illustrations. C'est pas encore des planches de manga, mais c'est joli, bien fait et bien coloré. Deuxième surprise, disparition radicale des bonus. Bon ok c'est pas vraiment un mal vu ce qu'on avait avant, même si on était en droit d' attendre autre chose de plus intéréssant plutôt que rien du tout. Troisième surprise et pas des moindres, les dvds ne comptent plus six... mais bien quatre épisodes! Pour le même prix bien sûr, on va pas chipoter. Honteux, inadmissible, incompréhensible, trop cher, que AB aille pourrir en enfer? Je vous laisse trouver les qualificatifs adéquats. La série en est actuellement au volume 44 (épisode 223, dans lequel Gohan s' apprête à affronter Daabla) et les dvds sont passés de 15 à 13€. Merci pour la ristourne.

V.F. QUAND TU NOUS TIENS

A présent, intéressons nous donc à la qualité même des épisodes. Vous vous en doutez (mon sous-titre à un peu stoppé le suspense, désolé), toujours pas de V.O. à l' horizon. La V.F. reste bel et bien là, toujours pleine à craquer d' erreurs de traductions et de censures en tout genre. Pour n' en citer que quelques unes, vous ne verrez pas Freezer se faire couper en deux sur Namek, ni Tortue Géniale exprimer à Bulma son eternelle envie de faire « paf paf », ni Gohan se prendre un coup de genoux dans le bide par Végéta (un coup de genoux quand même hein!Notez bien). Encore mieux, certains passages censurés dans les épisodes sont réintégrés, mais cette fois non censurés, dans le speech de départ de l' épisode suivant. Là je vous avoue que la logique made in AB & TF1 video me dépasse totalement. Bref en gros toujours les mêmes problèmes qu' avec Dragon Ball. Si les doubleurs font le plus souvent du bon travail, les traducteurs ont tout simplement gaché toute la version française. Les abérations s' enchainent (C-19 qui vouvoie Végéta, C-17 qui sort à Trunks, Krilin etc qu' ils sont des samurais, les insultes qui ne dépassent jamais le terrifiant « imbécile », alors que le version jap se permet « espèce de gros con » ou « salaud », qui sont quand même plus immersifs ...) et ne permettent pas de profiter pleinement de l' aventure Dragon Ball Z.

ET SI ON REINVENTAIT DRAGON BALL?

En ce qui concerne les ajouts propres à la Toei Animation corporation, on oscille entre le "très mauvais" et le "pas si mal trouvé que ça". Exemples à l' appuie, les innombrables chorégraphies ajoutées pour faire durer plus longtemps les combats sont souvent ridicules, mal mises en scène, cassant le rythme de l' histoire, quand elles ne sont pas simplement non crédibles . Le combat entre Freezer et Son Goku en est sûrement la plus belle preuve. Les 5 minutes qui s' écoulent entre le moment ou Freezer lance sa Death ball sur Namek et celui ou la planète explose durent pas moins de dix épisodes, soit trois heures et vingt minutes... Autre exemple, le combat entre Goku et Majin Végéta se déroule dans le manga entièrement à mains nues; à aucun moment ils n' utilisent de kikoha. Pas besoin d' être dans la peau de Toriyama pour comprendre qu' il a souhaité ainsi rendre compte de l' authenticité du combat et de la violence des coups portés. Ni une ni deux, la Toei truffe le combat de jets de Ki et dénature ainsi ce combat épique. On évitera de parler de l' ajout de la "saga" Garlic, je risquerai d' être censuré. A côté de ça, on trouve quelques (rares) bonnes idées. La transformation de Gohan en Super Saiyan est ainsi remarquable d' intensité, bien mieux mise en scène que dans le manga.

Verdict : 3/10 à l'unité

Le verdict pour la série Dragon Ball Z à l'unité est, vous vous en doutez, plutôt négatif. Six épisodes dans des jaquettes affreuses accompagnés de bonus aussi mal présentés qu' inutiles, ou quatre épisodes dans des jaquettes plus jolies mais dénués de bonus et à un prix identique...tout cela est tout de même d'une pauvreté navrante. A noté que la série Dragon Ball Z connait actuellemement une nouvelle vie en librairie. Toutes les deux semaines, deux dvds de quatres épisodes chacun, le tout pour 15€, avec des jaquettes d' assez bonne qualité. Evidemment, buisiness oblige, l' abonnement vous permet d' obtenir des figurines (des {HG} ou des {Imagination}, ce qui reste un gage de qualité). Pas indispensable mais symphatique. Une alternative intéréssante même si certains coffrets Dragon Ball Z peuvent, comme nous allons le voir, l' être beaucoup plus.

EUH, JE FAIS QUOI AVEC TOUS CES COFFRETS LA?

Bien sûr, AB video ne s' arrête pas là et nous a concocté quelques coffrets. Attention, là ça se complique. En effet, la série Dragon Ball Z a été éditée en pas moins de quatre coffrets différents, et ce n' est probablement pas près de se terminer. Nous avons donc les « {classiques} » (qui n'ont pas vraiment de nom), les {Box}, les {Digistacks} et les {Slims}. Les différences entre chaque sont détaillées ci-dessous et comme vous allez pouvoir le lire, elles ne sont pas énormes... Notez- bien que tous ces coffrets proposent Dragon Ball Z en V.F.

LES BOX

Accrochez-vous, là on s' apprête à atteindre des sommets dans l' art du n' importe quoi! En effet, les {Box} Dragon Ball Z c'est cinq coffrets (tous sortis en 2004) qui comptent respectivement, tenez vous bien, vingt-quatre, vingt-quatre, vingt, dix-huit et dix-huit épisodes, pour un prix qui va de 45 à 70€. Alors on va passer très vite sur ces {Box} : c' est trop moche, trop cher et surtout trop mal foutu pour être acheté.

Verdict sans pitié : 1/10

LES CLASSIQUES

Les {classiques} Dragon Ball Z sont l' équivalent des coffrets Dragon Ball. Ils sont à ce jour au nombre de trois, sortis en 2005 et 2006. On ne sait d'ailleur pas si cette collection continuera un jour. En effet de nouveaux coffrets sortent sans arrêt et repartent depuis le début de la série, en laissant en plan les versions de coffrets précendentes... Oui, on se fout de nôtre gueule, vous pouvez le dire. Donc nous avons là trois coffrets, qui comptent huit volumes chacun, soit 48 épisodes, pour environ 100€. Autrement dit ça fait cher. Ajoutez à cela un packaging moche ( les trois coffrets, en carton pas solide bien sûr, sont orange, blanc et violet; pas besoin d' avoir fait des études d' art pour s' apercevoir qu' une fois mis côte à côte, ça sera pas joli joli) et vous pouvez tirer un trait sur cette version de coffret.

Verdict : 3/10

LES DIGISTACKS

Là on change de registre et on a droit à des offres plus honnêtes, enfin. Les {Digistacks} sont sortis en 2007 au nombre de quatre. Chacun compte neuf volumes soit 54 épisodes pour un prix d' environ 55€, ce qui cette fois est raisonnable et même intéréssant. N' ayant pas vu l' intérieur des coffrets, je ne peux malheureusement pas vous aiguiller quant à leur qualité, mais il semble que ce soit clairement un cran au dessus de ce qu' on a l' habitude d' avoir. Niveau bonus, il semble que l' on ait droit aux habituelles fiches persos et tout le tralala, mais je ne suis pas en mesure de vous dire si la présentation a été changée. En revanche l' apparence extérieur des coffrets est de bonne qualité, avec des couleurs vives, des dessins fins et agréables à l' oeil. Même s' il ne s' agit pas de l' édition ultime, loin de là, les {Digistacks} sont donc un bon moyen d' acquérir Dragon Ball Z en V.F. pour peu que cette collection aille à son terme, ce qui devrait à mon humble avis être le cas au vu de son avancement (déjà 216 épisodes) et de sa qualité respectable.

Verdict : 6/10

LES SLIMS

A l' image des {Digistacks}, les coffrets {Slim} sont tout récents (septembre 2008). Ils sont sortit au nombre de cinq coffrets regroupant chacun 24 épisodes pour un prix de 24€ environ. Le ratio est donc le même que pour les {Digistacks}, un euro l' épisode, ce qui est tout à fait convenable. Niveau qualité, les jaquettes donnent tout de suite le ton. De belles illustrations, aux couleurs peu habituelles pour du Dragon Ball mais du coup originales et très classieuses. Elles rappeleraient presque le manga tant par leur sobrièté que leur qualité; le packaging fait donc plaisir à voir. L' intérieur des coffrets regroupe quatres dvds, disposés dans quatres belles jaquettes dont les tons de couleurs et les dessins sont dans la veine des images des coffrets, c' est à dire de qualité. En ce qui concerne les bonus, je ne suis pas au courant de ce que contient cette version, mais on peut penser sans trop se mouiller qu' ils n' ont pas beaucoup changés. A l' image des {Digistacks} encore une fois, les coffrets {Slim} sont donc un bon moyen de commencer sa collection Dragon Ball Z, dans une édition classieuse à souhait, bien que ne proposant toujours pas de V.O.S.T.FR.

Verdict : 7/10

EXPORTEZ - VOUS

Voici donc un aperçu de ce que peut vous proposer le marché français du dvd en ce qui concerne Dragon Ball Z. Vous l' aurez compris, hormis les deux dernières éditions de coffret qui restent symphatiques sans non plus se révéler indispensables, rien de transcendant dans le sens ou AB ne se décide pas à lâcher TF1 Video pour enfin nous proposer une version V.O.S.T.FR. Voilà donc quelques astuces pour les puristes qui comme moi commencent à en avoir marre de Dragon Ball made in {Club Dorothée} (ne vous méprenez pas hein, j' adore le {Club Dorothée} c'est toute mon enfance). Vous pouvez sans problème trouver sur {E.Bay} ou tout autre site du genre les versions japonaises sous titrées anglais (pas de français, mais vous avez le chinois aussi si ça vous arrange plus...) des dvds Dragon Ball Z en intégrale. Il en existe plusieurs sortes, notamment une version en coffret 40 dvds plutôt bien fichue (attention cependant, trois dvds sur quarante n' ont pas les sous-titres anglais), et une en 12 coffrets ultra- super- mega- giga classes pour un total de 34 dvds, qui reste très dure à trouver et est sans doute l' édition Dragon Ball Z ultime. Comptez entre 100 et 300€ pour l' intégrale Dragon Ball Z, selon les versions, leur état et bien sûr le vendeur. C' est tout de même peu cher par rapport à nos versions française. A bon entendeur. Pour les récalcitrants à la langue de Shakespeare, vous pouvez toujours espérer voir arriver chez nous un jour une version V.O.S.T.FR. On y crois un peu plus depuis que sont sortis les coffrets des {O.A.V.} et films (qui seront le sujet du prochain article sur les dvds Dragon Ball) en V.O.S.T.FR non censuré . So wait & see...
remonter