Actualité jeux vidéo
¤ DBZ Tenkaichi 3 est enfin sorti sur PS2 et sur Wii. [ Lire le test ]

¤ DBZ Burst Limit est prévu sur PS3 et X-Box 360 pour courant 2008. [ Lire les nouvelles ]

Actualité du Film
Les infos affluent sur l'adaptation cinématographique de Dragon Ball Z. Voici notre article, réguliérement mis à jour, qui résume toute l'actualité du film.
[ Lire la suite... ]

Dragon Ball Z Budokai

Première approche

Après une introduction réalisée avec le moteur du jeu, nous débarquons dans les menus du jeu, qui, il faut l'avouer, sont parfaitement réalisés en collant totalement au ton de la série. Ainsi, chaque mode de jeu est représenté par une boule de cristal avec un nombre d'étoiles allant de 1 à 6. Ou est la 7ème boule de cristal ? Peut-être un des secrets du jeu ! Le choix proposé est assez varié avec notamment le mode Story, dont nous parlerons plus tard, le Versus, dans lequel vous pourrez affronter un de vos amis ou le CPU, le Championnat du monde et l'éditeur de coups. Ce dernier vous permettra d'allouer à vos personnages préférés des capsules représentant des pouvoirs, protections, … Vos choix seront cruciaux puisque le nombre d'emplacement est limité à 7 (!) Pour obtenir ces différentes capsules, plusieurs choix s'offrent à vous : Effectuer le mode Story (qui ne permettra pas d'obtenir la totalité des capsules à lui seul), et le championnat du monde. Celui-ci se compose en 3 catégorie : Novice, initié et maître. Le niveau et le nombre de combat augmentant au fur et à mesure. En finissant premier ou deuxième de ces championnats, vous remporterez une certaine somme d'argent. Une fois vos caisses remplies, rendez-vous dans le bazar de M. Popo. Vous pourrez y acheter les quelques types de capsules existantes. Attention, le choix est totalement aléatoire et il est donc assez fréquent d'obtenir une capsule déjà en notre possession. Pour éviter toute triche, la console sauvegarde automatiquement à chaque achat. Heureusement, vous pourrez échanger vos surplus avec vos amis via la memory card.

Un mode Histoire fidèle !

Il est maintenant temps de s'attaquer au mode Story du soft. Celui-ci retrace le plus fidèlement possible la série animée originelle. Rien n'a été laissé au hasard et on ne peut que féliciter Infogrames pour ce travail. L'aventure débute à l'arrivé de Raditz, le frère de Sangoku, sur terre et se clôture à la fin du Cell Game. Première déception pour les fans puisque la saga Boo est totalement absente du jeu. Le mode Story se décompose en une vingtaine d'épisodes composés chacun d'un ou plusieurs combats. Entre chaque affrontement, vous aurez droit à des scènes cinématiques retraçant les évènements. Il vous faudra environ 3 heures pour clôturer ce mode, sans compter les épisodes cachés qui n'apparaissent qu'après avoir fini une première fois la campagne. Ce mode « Histoire » est donc une agréable surprise et comblera les nombreux fans de la série.

Et la jouabilité ?

S'il y a bien des points extrêmement importants pour un jeu de combat, ce sont bel et bien la maniabilité et la diversité des coups. Dans DBZ : Budokai, tous les boutons de la manette sont mis à contribution, les touches Carré et Triangle vous permettront d'effectuer respectivement des coups de points et des coups de pieds alors que la touche Rond servira à envoyer les boules d'énergie. La Croix sert, quant à elle, à parer les coups et à renvoyer les vagues d'énergie. Chaque perso possède de nombreux pouvoirs représentés par les capsules qu'il faudra sélectionner avant le combat. Vous pourrez ainsi effectuer des projections, envoyez vagues déferlantes ou encore vous transformer. Ce côté stratégie, est, il faut le dire, très agréable et permet d'enrichir les combats. Il vous faudra, en effet, faire le bon choix avant les combats en sélectionnant les capsules les plus adéquates et réaliser un bon compromis entre pouvoirs d'attaque et de défense. Deux points noirs sont cependant à noter : il y a dans un premier temps l'impossibilité de voler librement ! Cela peut paraître incroyable quant on sait que cet élément est l'un des plus importants de la série. Il faut ensuite signaler que les coups de chacun des personnages ne sont pas assez diversifiés, ce qui a pour conséquence directe de rendre les combats, au fil du temps, similaires.

Un jeu graphiquement faiblard !

Finissons ce test complet par l'aspect technique du titre. Autant vous le dire franchement, le soft ne fait pas honneur à la PlayStation 2 : les décors sont vides et grossièrement modélisés, les personnages, bien que très ressemblants, manquent de détails. Les effets spéciaux n'ont rien d'extraordinaire quand on les compare à ceux de la série avec par exemple les transformations en Super Saiyan. Celles-ci sont représentées le plus simplement possible (!) Il est en effet étonnant de ne pas voir l'aura caractéristique des Super Saiyan autour du perso ou encore ses cheveux bouger. Autant de détails, qui pour un fan, seront difficilement pardonnables. Il ne faut cependant pas cracher sur ce soft qui possède de nombreuses qualités indéniables et qui comblera les fans de la série.

Dragon Ball Z : Budokai s'avère donc bien meilleur que ses prédécesseurs sans être pour autant la bombe ultime tant attendue. Le mode Histoire vous tiendra en haleine durant quelques heures et la récolte des capsules vous demandera beaucoup de persévérance. Les fans de DBZ seront donc ravis de retrouver leurs héros préférés sur la console de Sony, pour les autres, le jeu est loin d'être indispensable.
Article rédigé par KaTsu

(cliquez pour agrandir)

Caractéristiques
Nom : Dragon Ball Z : Budokai
Nom Original : Dragon Ball Z : Budokai
Support : playstation 2
Multijoueur : oui
Tous publics
Editeur : Atari
Développeur : Dimps
Type : combat
Date de sortie : 24/11/2002

Notes
Graphisme : 3/5
Maniabilité : 4/5
Durée de vie : 4/5
Bande son : 3/5


MangaBase Topsite - Le Top Site Manga et Japanimation de MangaBase Votez pour mon site Mangas France Topsite Otaku-Attitude Top-Sites List Bienvenue dans le top des tops ! ..:: Top SK-TeaM ::.. Gun-Land Top Site Topsite Galerie DON